Nous vous proposons toutefois l’analyse du 09/02/2016 :

Une demande toujours au ralenti

Les marchés financiers continuent de guider les marchés des engrais de fond en ce début d’année 2016. Principale victime de ce climat morose, la Chine, dont le ralentissement économique semble pousser les opérateurs à réduire leurs demandes de potasse. Ainsi, alors que cette période de l’année est habituellement propice aux appels d’offres chinois en termes de potasse, les opérateurs apparaissent à l’heure actuelle anormalement discrets. Constat similaire pour les engrais phosphatés avec une demande notamment brésilienne en berne, conséquence d’une monnaie toujours autant pénalisante pour les opérateurs locaux. Enfin, notons que l’Inde, premier importateur mondial de DAP semble actuellement bien couvert, ce qui pourrait limiter les échanges vers ce pays dans les prochaines semaines.